Sauter la navigation

Monthly Archives: décembre 2004

L’auteur d »Une Ardente Patience’ (dont on a tiré le film « Il postino ») revient nous enchanter avec un grand roman sur l’exil, la musique et l’enfance. Il nous plonge au cour du Chili des années 50.Sur le port d’Antofagasta, au Chili débarquent d’Europe un joueur de trombone et une enfant de deux ans, qu’il confie à un émigré de l’île de Malice, Esteban Coppeta, en lui assurant qu’il s’agit de sa petite-fille… Celle-ci nous conte sa vie avec humour et sensibilité : son arrivée chez son « Grand-Père », sa recherche d’une identité propre, ses amis, sa passion pour les films et du rock américain, sa rencontre avec Allende, son envie de vivre à New York,.Un roman sur les rêves, ceux des immigrés, ceux d’une enfant qui grandit loin des siens.

Antonio Skarmeta
La fille et le trombone
Grasset

Il aura fallu attendre sept ans depuis La dernière tournée pour retrouver enfin le talent de Graham Swift. Sous couvert d’une énigme policière vite résolue, l’auteur nous installe dans un mystère irréductible, celui des êtres, de leurs désirs obscurs et de leurs secrets coupables. Tissant une toile romanesque d’une densité et d’une cohérence sans égales, il recrée les détails du monde et les élans des âmes dans toute leur grandeur et leur ambiguïté. Comme Le pays des eaux et A tout jamais , La lumière du jour est de ces romans qui vous laisse le souffle court et une foi inébranlable dans les magies de la fiction.

Graham Swift
La lumière du jour
Gallimard
Traduit de l’anglais par Robert Davreu

Responsable de l’heure, et donc du temps, à l’Observatoire royal d’Uccle, Célestin a beaucoup plus de mal à gérer le temps de sa vie. Rêveur le jour, insomniaque la nuit, il part à la recherche d’un amour d’adolescent, comme si retrouver l’objet chéri pouvait conjurer le temps irrémédiablement perdu. Le Bureau de l’heure est un roman délicat, éthéré, dans lequel la finesse et la subtilité d’écriture sont au service d’un humour décalé. Une plongée dans les affres de l’attachement, du souvenir et de l’amour inavoué. On retrouve avec délice l’auteur de La place du mort et de La compagnie des eaux .

Jean-Luc Outers
Le bureau de l’heure
Actes Sud

Elevé dans un village de Flandre, Anton est un enfant unique choyé par sa famille nombreuse, rassurante et protectrice. Le décès brutal d’un oncle, l’arrivée d’un cousin mystérieux et envahissant sonnent le glas d’une période bénie pour le petit garçon, confronté pour la première fois à la dureté de l’existence. Vient l’âge des secrets, des découvertes et des premières amours, puis l’événement qui fera basculer Anton dans le monde des adultes. Après Marcel , Erwin Mortier réussit un roman extrêmement émouvant, feutré et fort à la fois, magnifiquement servi par la traduction de Marie Hooghe.

Erwin Mortier
Ma deuxieme peau
Fayard
Traduit du néerlandais par Marie Hooghe

Premier récit d’une captivante septuagénaire, issue d’une lignée cosmopolite et extravagante, La perle de Blanca est un petit bijou où tout séduit. La surprise est totale, et durable ; on aurait bien envie de s’attarder encore en compagnie de Victor Mandelbaum, le grand-père maternel qui, entouré de ses 11 frères et sours, est un jour descendu des montagnes caucasiennes. Juifs de Groznyi, ils vont bientôt devenir les rois du commerce de la perle, découverte sur l’île Margarita, aux Caraïbes, où Victor tomba sous le charme irrésistible de la jeune Yumari. Nicole sera donc le fruit d’un improbable arbre généalogique, fille de Blanca, et de « Monsieur le Ladino », beaucoup plus joueur que père. Sa verve est à la hauteur de son histoire, et son rire résonne de par le monde, d’un charme bien envoûtant.

Nicole Landau
La perle de Blanca
L’Arpenteur

Grégoire Bouillier pratique l’autofiction avec détachement, humour noir et lucidité. Rapport sur moi sort en poche alors que L’invité mystère paraît aux belles éditions Allia. Rompant totalement avec le nombrilisme, il recense les ratés de son enfance et de sa vie d’adulte sans épanchement. Entre Le petit Nicolas et le Petit Chose . Cela tient de l’entomologie, il recense les fausses pistes, relève les chausses-trappes de la langue qui vous font prendre des vessies pour des lanternes. De courts chapitres hachés, télescopés et bouleversants pour le premier, de longues phrases dans le second pour raconter le malentendu d’une soirée organisée par Sophie Calle le jour de la mort de Michel Leiris. L’Odyssée d’une petite vie ordinaire et pourtant vertigineuse.

Grégoire Bouillier
L’Invité mystère
Allia
et
Rapport sur moi
J’ai lu

Quelle est l’histoire de ce livre de Conrad « la ligne d’ombre », arrivé un jour mystérieusement d’Uruguay sans mention d’expéditeur sur le bureau de Bluma Lennon, professeur à l’université de Cambridge, alors que celle-ci vient de mourir, renversée par une voiture en pleine lecture des poèmes d’Emily Dickinson ? Le successeur au poste de Bluma ne peut se défaire de la curiosité que lui inspire cet exemplaire recouvert de ciment dont il a hérité et décide alors de se rendre en Uruguay pour en retrouver l’expéditeur. Son voyage l’emmène à la rencontre d’étranges personnages qui de bibliophiles acharnés sont devenus de véritables fous littéraires. Ce petit bijou plein de charme et de mystère ravira tous les boulimiques de lecture et de livres qui savent bien jusqu’où cette passion dévorante peut mener.

Carlos Maria Dominguez
La maison de papier
Seuil

Doté d’une mémoire exceptionnelle et génie des mathématiques, Christopher, quinze ans, est pourtant incapable de ressentir et de deviner ce que les autres pensent ou éprouvent dans les situations de la vie quotidienne. Ecorché vif, il ne supporte pas qu’on le touche et s’abstrait de toutes relations humaines. Pourtant, lorsque le chien de sa voisine se fait assassiner, le fragile et immuable équilibre que s’était construit l’adolescent s’écroule, créant une brèche dans l’univers rassurant qui l’entourait. Plus qu’une simple enquête policière, ce banal incident sera le point de départ pour Christopher d’un dépassement de soi et d’une quête qui lui permettra d’arracher au passé l’énigme de sa propre histoire. Dans une langue brute et parfois fébrile, l’auteur nous offre un roman d’une extrême sensibilité, et avec beaucoup de pudeur, nous conduit à la rencontre d’un adolescent tourmenté et tellement attachant.

Mark Haddon
Le bizarre incident du chien pendant la nuit
Nil & Pocket

Attachant roman de l’Espagnol Carlos Ruiz Zafon, L’Ombre du vent est idéal pour entamer avec enthousiasme vos vacances. Elevé par son père libraire dans la Barcelone des années 40, Daniel Sempere – le narrateur – tombe sous le charme d’un intrigant roman d’un dénommé Julian Carax. Mis au parfum d’un mystère planant sur la vie dudit auteur, le jeune Daniel est entraîné dans une suite d’aventures qui l’amènent à rencontrer quelques personnages hauts en couleur.
Divertissant roman d’apprentissage, L’Ombre du vent offre au lecteur une intrigue bien ficelée et un bon sens du mystère. À découvrir cet été.

Carlos Ruis Zafon
L’Ombre du vent
Grasset