Sauter la navigation

Monthly Archives: janvier 2005

Voilà une oeuvre qui sort résolument des sentiers battus et dont on ne saurait trop vous recommander la lecture et la relecture. La scène d’entrée donne le ton. Un petit homme aussi barbu que joufflu prend possession du fier navire qu’il vient de gagner au poker ainsi que des cartes au trésor qui l’accompagnent. Pour se faire accepter par les bouillants matelots de la Kouklamou, il leur fait cadeau des fameuses cartes dont il fait peu de cas. Parce que ce qui l’intéresse dans la vie, c’est lire, chanter, sculpter et peindre … Le marché conclu, la chasse au trésor peut commencer. Cette histoire hilarante et décalée de pirates fourmille de bons mots et de situations cocasses. De quoi s’amuser follement sur la plage tout en guettant les voiles et pavillons à l’horizon. On ne sait jamais …

Pothier; Salsédo
Ratafia t.1 Mon nom est Capitaine
Treize étrange

Le dernier et sixième volume de La Méthode d’Edgar Morin est paru, parachevant une approche de la réalité entamée en 1980. Rien n’est simple et tout se complique disait déjà Sempé, le sociologue le constate pour s’en réjouir, trouvant dans la complexité de l’univers et de l’organisation du vivant, une occasion de déblayer une éthique à son image.

Dans cet ouvrage d’une chaleur et d’une lisibilité inattendues, Edgar Morin affine le principe de « reliance » qui lui est cher, « reliance avec autrui, avec les siens, avec la communauté, avec l’humanité, et dernière instance, insertion dans la reliance cosmique ». Alors qu’à tout niveau prévalent la séparation (des connaissances, des pouvoirs, des responsabilités), les appartenances identitaires et religieuses, le repli sur soi. Le chercheur du CNRS appelle de ses voux la convergence des forces, contraires sans doute, contradictoires parfois, mais porteuses d’énergie. Il propose une philosophie de l’incertitude, à l’image de nos temps troublés, riche de tous les acquis de la conscience humaine. Intégrant à la fois la source grecque de la pensée, la lucidité critique des Lumières, la compassion chrétienne, la patience orientale, cette éthique raisonnable et sensible entend « résister à la cruauté du monde ». Et c’est sur le mot inattendu « d’amour » que se clôt cet ouvrage du « bien penser », selon le mot de Pascal.

Edgar Morin
L’Ethique
Seuil

Le prêcheur, phalanges tatouées HAINE et AMOUR, est spécialisé dans l’extinction des veuves joyeuses -ou tristes- qui disposent d’un petit pécule. Il faut dire que ce triste sire a de sérieux problèmes avec les femmes en général et ne sait plus très bien s’il en a zigouillé six ou carrément une douzaine.

Le petit John, 11 ans, a donc bien du souci à se faire : son père, Ben Harper, récemment exécuté pour avoir braqué une banque, volé 10000 dollars, tué deux employés et planqué l’argent dans le voisinage (mais où ?), a passé quelques jours dans la même cellule que le prêcheur, et ce dernier est bien décidé à mettre la main sur le magot, quand bien même il lui faudrait passer sur la veuve et asticoter John.

David Grubbs
La nuit du chasseur
Folio Policier
(réédition)